Epîtres aux Catholiques

Les sept « Épîtres aux catholiques » qui ne sont pas attribuées à saint Paul sont d’origines diverses. Une à saint Jacques, une à saint Jude, deux à saint Pierre, et trois à saint Jean. Catholique du grec : « katholicos » qui signifie universel. En effet la visée universelle de Jésus Christ est indéniable. Jésus Christ veut le salut pour l’ensemble de l’humanité. Ces épîtres sont moins populaires que celles de saint Paul, mais elles méritent que l’on s’y tarde un moment. Ici Jacques y est décrit comme le « Frère du Seigneur ». Son style se rapproche de la théologie chrétienne primitive. Jude se dit « Frère de Jacques ». L’auteur montre ici une connaissance remarquable de la culture juive. Quand à Pierre, lui il écrit de Rome où il mourra en martyre sous Néron au milieu des années 60. Il s’adresse aux chrétiens se trouvant en Asie Mineure. Mis en garde contre l’inquiétude de ce qui trouve la venu du Christ tardive. Quand aux trois épître de Jean, ils ont étaient traitées avec le quatrième Évangile.

- Saint Jacques : chapitre 1chapitre 2chapitre 3chapitre 4chapitre 5

- Saint Pierre 1 : chapitre 1chapitre 2chapitre 3chapitre 4chapitre 5

- Saint Pierre 2 : chapitre 1chapitre 2chapitre 3

- Saint Jean 1 : chapitre 1chapitre 2chapitre 3chapitre 4chapitre 5

- Saint Jean 2 : chapitre 1

- Saint Jean 3 : chapitre 1

- Saint Jude : chapitre 1

Les commentaires sont fermés.